Les instruments de Musique Ancienne

Partager

Le Clavecin

La formation se réalise sur trois cycles d’enseignement pouvant aboutir aux diplômes du troisième cycle (CEM et DEM). L’enseignement de la basse continue prend une place importante et est abordée dès le premier cycle. La classe de clavecin accueille les enfants à partir de 6 ans, les adultes, les débutants ou confirmés ainsi que les musiciens, pianistes ou autres, désireux de découvrir ou approfondir leur connaissance en musique ancienne.

La Basse Continue

L’apprentissage de la basse continue peut se faire au sein de la classe de clavecin ou de manière indépendante de celle-ci. Cette discipline est considérée comme une pratique à part entière et s’inscrit dans deux logiques différentes : le cursus personnalisé non-diplômant et le cursus diplômant pouvant mener au DEM de basse continue.

Le Violon baroque

La classe de violon baroque est ouverte aux élèves ayant déjà travaillé le violon moderne (niveau cycle 3 souhaité).

Trois cursus différents sont proposés :

1) Un cursus diplômant, aboutissant au CEM ou au DEM, et ayant pour objectifs :

  • l'acquisition de la tenue et technique spécifique du violon et de l'archet baroque.
  • l'apprentissage des différents styles en parcourant le vaste répertoire de la fin de la Renaissance à l'aube du Romantisme.
  • le travail sur l'ornementation française et italienne.

 2) Un cursus "Découverte du violon baroque et de sa littérature", essentiellement basé autour de la musique de chambre (à construire avec l'élève).

 3) Un cursus "Approche stylistique du répertoire baroque", travail stylistique réalisé sur l'instrument "moderne" accordé au diapason ancien avec un archet baroque loué par le Conservatoire.

Le Violoncelle baroque

La classe de violoncelle baroque est ouverte aux personnes ayant acquis un niveau équivalent à un troisième cycle sur instrument moderne. Durant les cours, est abordé le répertoire soliste du violoncelle des XVIIe et XVIIIe siècles ainsi que le rôle de Basse Continue.

Un travail approfondi est effectué sur l'usage de l'archet baroque bien diffèrent de l'archet «Tourte».

Un atelier est proposé à tout élève désireux de travailler avec des chanteurs (par exemple sur des cantates de Bach ou italiennes) pour aborder le rôle spécifique de continuiste. Cet atelier est ouvert aux violoncellistes modernes qui jouent avec un archet baroque sur leur instrument. Le cursus s'adapte au parcours de chacun.

La Flûte à bec

Si la flûte à bec est bien connue pour être un instrument d’apprentissage musical à la portée des jeunes enfants et donc sous une forme ludique et plutôt “collective”, son apprentissage se fait ici principalement en cours individuel, avec tout le “sérieux” prêté à un autre instrument…

La modestie et l’apparente simplicité de l’instrument ne doivent pas cacher les exigences d’un apprentissage instrumental rigoureux. La pratique de la musique d’ensemble est aisée et il existe un riche répertoire pour cela en ensemble de flûtes à bec ou avec d’autres instruments, et l’étude d’un large répertoire allant du moyen-âge à la période actuelle peut mener aux diplômes de 3e cycle.

La Flûte Traversière baroque

C’est la flûte du XVIII° siècle, en bois et dépourvue du mécanisme des clés qui équipe les instruments modernes depuis le XIX° siècle. De part sa conception l’instrument est voué au répertoire baroque : il n’existe pas comme pour la flûte à bec de répertoire contemporain et de “tradition” d’enseignement pour les jeunes. Mais on peut en commencer l’étude sans passer obligatoirement par la flûte “moderne”, dès l’âge de 10-11ans.
Cependant, c’est le plus souvent un 2e instrument, ou une “spécialisation” après des études de flûte moderne, pouvant mener aux diplômes de 3e cycle (CEM ou DEM).

Le Hautbois baroque

Issu d’une très ancienne tradition d’instruments populaires à anche double, le hautbois baroque est mis au point vers 1660 par Philidor et Hotteterre, deux musiciens du Roi Soleil. Il traverse ensuite les frontières et connaît un véritable âge d’or jusqu’en 1750, avant de céder la place à la clarinette puis au hautbois dit « moderne ». De nombreux compositeurs écrivent pour lui de magnifiques pages : Bach dans ses cantates, Vivaldi qui lui dédie plusieurs concertos,…

On le rencontre dans l’orchestre, en musique de chambre ou en soliste, et on est toujours frappé par ses qualités expressives et lyriques. Le hautbois baroque peut être un deuxième instrument pour les hautboïstes modernes désireux d’approfondir le répertoire et les techniques de jeu des XVIIe et XVIIIe siècles, ou pour les flûtistes à bec (il existe une grande parenté de doigtés entre les deux instruments). Le cursus n’est pas diplômant.

Le Basson baroque

Créé au 16ème siècle en Italie. C'est l'instrument «grave» dans la famille des instruments à vents, et plus précisément, la basse de la famille des Hautbois.

Le basson baroque joué actuellement, est un modèle «Prudent» (Luthier Français du 17ème siècle).

Fonctionnant avec une anche double, comme le hautbois, le rôle du basson est très important en orchestre et en musique de chambre. De nombreux trios, quatuors, ou même octuors (c'est à dire huit instruments en musique de chambre), sont écrits avec un basson. Avec un répertoire très large, Vivaldi lui consacre prés de quarante concertos.

Le Basson baroque est beaucoup plus léger que l'instrument moderne, car il a moins de clés que celui ci, et il peut être débuté à tout âge. Les élèves inscrits en basson moderne peuvent s'y initier, mais il constitue aussi une pratique à part entière, pour les élèves désireux d'approfondir le répertoire baroque. Le cursus est non diplômant.